Bovis déménagement, transport

Fév-16 : France Bleu Transport d'un tableau inestimable de Georges De La Tour

15/02/2016

 

Une toile du Musée de Grenoble s'en va pour Madrid

Par Xavier Demagny, France Bleu Isère lundi 8 février 2016 à 15:28

Ce tableau de Georges De La Tour sera exposé au Prado à Madrid. © Radio France - Xavier Demagny


Grenoble : une toile du Musée s'en va pour Madrid par francebleuisere

 

C'est un voyage à chaque fois exceptionnel pour une oeuvre d'art. Ce mardi, le "Saint-Jérôme pénitent" du Musée de Grenoble (Isère) va partir pour le Musée du Prado (Espagne).

Ce tableau du musée de Grenoble est signé de Georges de la Tour, l'un des peintres français majeur du 17ème siècle. Ce mardi, il va prendre la route pour Madrid.

C'est l'un des chefs d'oeuvre des collections, d'une valeur inestimable et d'une incroyable rareté. Pendant 4 mois, il va donc être exposé dans les salles du Musée du Prado, à Madrid, parmi 30 autres toiles, dans une exposition temporaire consacrée à l'artiste.  Mais avant il a fallu organiser un voyage où chaque détail compte. 

Une caisse fabriquée sur mesure

Le tableau a été décroché il y a quelques jours pour rejoindre une salle interdite au public, juste en dessous des galeries. "On est dans la zone de transit, ou salle de déballage. Il y a beaucoup d’œuvres autour de nous, et de caisses car beaucoup d’œuvres se déplacement en ce moment" explique Isabelle Varloteaux, conservatrice au musée de Grenoble.

Au milieu de la pièce, le fameux De La Tour. Il mesure 1 mètre 50 de hauteur, presque autant de largeur. Le tableau va voyager deux jours, dans un camion sécurisé, jusqu'à Madrid. Dans un silence solennel, il est décroché de la grille provisoire avant d'entrer dans une caisse réalisée sur mesure. 

"Toute manipulation est délicate. Dès lors qu'on décroche un tableau il y a des risques. Et il y a toujours une inquiétude" - Isabelle Varloteaux, conservatrice au musée de Grenoble

Un tableau d'une valeur inestimable

Pour les transporteurs, tous les gestes doivent être soignés. D'autant plus qu'Isabelle Varloteaux surveille tout. Ce tableau qu'elle voit partir, c'est l'un des chef d'oeuvre du musée, et il est d'une valeur inestimable. Il représente Saint-Jérôme en pleine médiation, une bible à ses pieds : il vient de se flageller. "C'est un tableau très important historiquement. Il est arrivé en tant que saisie révolutionnaire dans les collections de la ville, poursuit la conservatrice. On est vraiment dans quelque chose d'inestimable, on ne peut pas vraiment le chiffrer. Il est très important sur le plan de l'histoire de l'art, nationale et internationale, car Georges de la Tour est un peintre dont on a fort peu d’œuvres dans les collections. C'est un tableau dont la valeur se chiffre en plusieurs millions d'euros."